À PROPOS

Tout démarre généralement par l’écriture, que ce soit par des mots,
des paroles, des signes, des voix,
des schémas, des sons,
des diagrammes, des fragments,
des images…

Ma pratique artistique oscille entre la performance, impliquant la voix et l’humour, et l’installation à partir de sons et de matériaux, souvent récupérés. Dans une logique féministe et intersectionnelle, j’emploie des codes fréquemment attachés à des caractères dominants afin de me les approprier, mais aussi de les mettre en présence de langages associés à des conditions qui relèvent de la minorisation, dans la perspective d’une remise en question de nos biais systémiques, et donc de l’ordre social établi. 

Empreinte de la sociologie interactionniste et de la psychologie, ma recherche vise à développer une réflexion autour de nos rôles sociaux et de leurs impacts sur nos interactions et relations sociales, mais aussi sur nos identités. Ces questionnements sont intrinsèquement liés à la classification des catégories et sont sans cesse mis en relation à travers l’utilisation de certains langages scientifiques. J’utilise ces prismes pour appréhender le fonctionnement et l’expression de nos mises en scène de soi, de nos façades sociales et donc de nos extimités*.

 

* L’extimité est le désir de rendre visibles certains aspects de soi jusque-là considérés comme relevant de l’intimité. Tout le monde produit de l’extimité, cela est nécessaire au bon développement psychique, à l’estime de soi.

BIO

Mélodie Bajo est artiste plasticienne et intervenante.
Elle est née en 1995 à Paris et vit et travaille à Toulouse (France).

Sa pratique artistique oscille entre la performance, impliquant la voix et l’humour, et l’installation à partir de sons et de matériaux souvent récupérés, comme le tissu. Ses recherches, orientées vers la sociologie interactionniste, les études féministes intersectionnelles et la psychologie, l’engagent à questionner nos rôles sociaux et leurs impacts, notamment sur nos identités et nos interactions et nos relations sociales.

En 2015, elle est diplômée d’un DNAP à l’École Supérieure d’Art des Pyrénées de Tarbes et en 2018,
elle obtient un DNSEP avec les félicitations du jury à l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse.
En 2019-2020, elle réalise une résidence à la bibliothèque du Musée des Abattoirs à Toulouse, qui se concluera
par une exposition. En 2020-2021, elle participe au post-diplôme POST-BC, en partenariat avec la plateforme
des écoles d’art de Bourgogne-Franche-Comté. En 2021, elle participe à la formation «Profession artiste»
proposée par le BBB Centre d’Art. La même année, elle fait partie des lauréat·e·s des résidences Création en cours,
pilotées par les Ateliers Médicis, qui marquent le début d’un projet artistique autour de la transmission,
qu’elle poursuit en 2022 lors des résidences Transat, également pilotées par les Ateliers Médicis.
En 2023, suite à une résidence à Pollen, Monflanquin, elle réalise sa première exposition personnelle, nommée Chaordre.

Expositions et performances récentes : « Chaordre », Pollen, Monflanquin (2023), « Aérosols », ISBA, Besançon (2021), « Le sol est en lave », FRAC Franche-Comté, Besançon (2021), « Néons », Lieu Commun, Toulouse (2021), « Sous le fil », Musée des Abattoirs – FRAC Occitanie, Toulouse (2020-2021), « Titres à venir », Maison Salvan, Labège (2019), « Le contentement » Radio *DUUU – Festival du Printemps de Septembre, Toulouse (2018)…

Copyright © 2023 | Mélodie Bajo – Tous droits réservés